Synthèse de l’étude sur les nouveaux modèles économiques urbains – saison 2

Cette prospective des opérateurs de services urbains porte sur trois secteurs : l’économie circulaire, l’énergie et l’immobilier. Elle a été produite au sein du groupe « nouveaux modèles économiques urbains » de l’Institut pour la Ville Durable.

Une recomposition profonde du paysage des services urbains

Qu’elle soit subie (ubérisation) ou vou-lue (SmartCity), la ville est progressi-vement saisie par la révolution numé-rique. Combinée avec l’évolution des modes de vie et l’impératif de durabilité, cette évolution agit comme un puissant facteur de transformation des espaces urbains et de leur fonctionnement. En brouillant la distinction entre service public et offre privée, elle vient redéfinir la notion même de services urbains… et reconfigure en profondeur le paysage de leurs opérateurs.
L’exemple de la mobilité illustre l’ampleur des mutations à l’œuvre. Uber, Waze, Citymapper mais aussi Gobee-bike, Blablacar, Tesla ou Googleflow : on ne compte plus les nouveaux entrants (souvent issus de l’économie numé-rique) qui partent à la conquête des villes en se positionnant comme de nouveaux opérateurs de mobilité ! Et ce alors même que le véhicule électrique et la voiture autonome n’en sont qu’à leurs prémisses. Jusqu’ici incontournables, les exploitants des transports publics urbains ne sont plus qu’un acteur parmi d’autres.

Et demain, quels seront les opérateurs de services urbains ?

Ce constat sert de point de départ à la présente étude sur le devenir des opéra-teurs de services urbains. Notre travail a porté sur trois secteurs distincts : l’économie circulaire, l’énergie et l’immobilier (la mobilité ayant déjà fait l’objet de nombreux travaux). Nous en restituons ici les principaux résultats, à travers une synthèse en trois parties :
1 Analyse des mutations à l’œuvre
2 Panorama des profils des futurs opérateurs de services urbains
3 Croisement des secteurs pour iden-tifier trois fonctions transversales

Le premier apport de ce travail repose sur le croisement de ces trois secteurs. Nous nous sommes attachés à rendre compréhensibles les spécificités de chaque secteur pour ceux qui n’en sont pas les spécialistes (ce qui peut expli-quer parfois certains raccourcis ou généralités qui sembleraient abusives pour les fins connaisseurs de ces sujets). Le deuxième apport est sur la dimen-sion prospective de notre réflexion. Sans chercher à deviner qui seront les gagnants et les perdants de ces évo-lutions, nous avons voulu définir les contours des futurs opérateurs de services urbains. Quelle pourrait être leur offre de services ? Quel en serait le modèle économique ? Et quel positionnement adopteraient-ils sur la chaîne de valeur ?

Une réflexion collective au sein d’un chantier plus vaste

Les éléments présentés ici résultent d’un travail collégial commandité par l’Institut pour la Ville Durable (IVD). L’étude a été réalisée conjointement par les cabinets ibicity, Espelia et Partie Pre-nante, à partir de leurs missions opéra-tionnelles sur ces sujets, de recherches documentaires et d’entretiens. Les résultats ont ensuite fait l’objet de dis-cussion collective en ateliers, au sein du groupe de travail dédié (cf. liste des participants en préambule).
Cette étude pour l’IVD s’inscrit dans un travail plus large sur les nouveaux modèles économiques urbains. Elle fait suite à une première saison d’ana-lyse intitulée « Qui paiera la ville (de) demain ? ». Nous nous focalisons ici sur la reconfiguration des opérateurs pri-vés, mais il va sans dire que ces changements interrogent aussi (et surtout) le rôle de l’acteur public. Cette question fait l’objet d’un deuxième volet , qui sera publié dans les mois à venir : « Quelle place pour les collectivités face aux nouveaux entrants des services urbains ? ».

 

 

Inscrivez-vous pour télécharger le document !

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.

Inscrivez-vous pour télécharger le document !

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.

Inscrivez-vous pour lire le document complet!

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.

Inscrivez-vous pour lire le document complet!

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.

Inscrivez-vous pour lire l'article complet!

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.

Inscrivez-vous pour lire l'article complet!

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.

Inscrivez-vous pour lire l'article complet!

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.

Inscrivez-vous pour lire l'article complet!

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.

Inscrivez-vous pour lire l'article complet!

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.

Inscrivez-vous pour lire l'article complet!

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.

Inscrivez-vous pour télécharger le document !

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.

Inscrivez-vous pour télécharger le document !

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.

Inscrivez-vous pour lire l'article complet!

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.

Inscrivez-vous pour lire l'article complet!

Votre nom et votre e-mail sont bien enregistrés.