Qarnot Computing est une startup créée en 2010 à partir d’un constat simple : d’une part les data centers, qui hébergent et traitent des données, produisent de la chaleur. D’autre part, ils sont très énergivores (en effet, ils nécessitent de l’énergie pour fonctionner mais aussi pour être refroidis).

Les fondateurs de Qarnot Computing ont alors eu l’idée géniale de profiter de la chaleur produite par les calculs pour chauffer des habitations/bureaux grâce à de mini data-centers-radiateurs : les Qrad.

Ces radiateurs intelligents permettent aux utilisateurs de bénéficier d’un chauffage gratuit, dans toutes les pièces, qui sert également de plateforme domotique (des capteurs sont installés dans le Qrad, qui permettent la connexion entre des objets connectés et divers usages : par exemple, la diffusion wifi, la fourniture d’informations sur la qualité de l’air, ou encore détection d’intrusions).

Grâce à un modèle économique biface, l’utilisateur final ne paie rien directement :

  • Le radiateur et sa pose sont financés par le promoteur/bailleur qui décide d’installer cet équipement dans son bâtiment(l’entretien-maintenance, le remplacement tous les 5 ans, ainsi que les divers services associés sont compris dans le prix de départ) ;
  • La part de la facture d’électricité utilisée pour faire fonctionner le radiateur est remboursée par Qarnot Computing à l’utilisateur final;
  • L’entreprise se rémunère et paie ses charges grâce à la vente de capacité de calculs à divers clients (banques, instituts de recherche, studios d’animation, etc.). Cette capacité de calculs est vendue à des prix très compétitifs (notamment du fait de l’absence de coûts de structure pour la startup).

 

Aujourd’hui, environ 500 machines sont installées, principalement en région parisienne. La startup développe également une chaudière numérique, permettant de chauffer bâtiments et eau chaude sanitaire.

Qarnot Computing cherche à élaborer des partenariats avec les collectivités, ainsi qu’avec les gros groupes de l’énergie.

La startup symbolise bien les changements à l’œuvre dans le secteur de l’énergie, en particulier le développement croissant des aspects récupération et gestion de l’énergie.

La parole à Paul BENOIT, fondateur de Qarnot Computing

La chaleur dégagée par les data centers du monde entier pourrait chauffer la moitié de l’Europe. Les data centers consomment déjà 3% de l’électricité mondiale. Ce chiffre double tous les cinq ans, soutenu par des besoins informatiques colossaux. Près de la moitié de cette énergie est utilisée pour refroidir les serveurs. Dans le même temps, 22% des ménages français sont touchés par la précarité énergétique. 

A Qarnot, nous chauffons des bâtiments gratuitement et écologiquement grâce à cette chaleur perdue. Pour cela, nous avons conçu le Q.rad, le premier radiateur numérique dont la source de chaleur est constituée par des processeurs informatiques embarqués. En un mot, une alternative aux data centers pour le cloud computing, distribuée sous forme de radiateurs dans des bâtiments. Grâce à leurs capteurs intégrés, les Q.rads rendent les bâtiments intelligents.

En proposant une solution de calcul décentralisée à des entreprises ayant de forts besoins numériques, sur des radiateurs hébergés dans des habitations, des bureaux ou des bâtiments publics, Qarnot permet de réduire très fortement l’empreinte carbone des calculs informatiques dont la chaleur est le déchet, tout en chauffant gratuitement et efficacement nos concitoyens.

Nos Q.rads chauffent ainsi plus de 100 logements à Paris depuis deux ans avec les calculs informatiques de banques comme la BNP ou la Société Générale, de studios d’animation 3D et de laboratoires de recherche.

Plébiscitée par les économistes Navi Radjou et Jeremy Rifkin, la solution proposée par Qarnot ouvre la voie vers une infrastructure numérique disruptive au carrefour du Cloud Computing et des Smart Buildings.