La chaîne de valeur des services publics d’eau et d’assainissement consiste en plusieurs tâches clés, assurées par différents types d’acteurs classiquement impliqués :

  • L’Autorité Organisatrice qui conçoit l’offre et assure le portage des investissements nécessaires ;
  • Les opérateurs privés et publics qui assurent l’ensemble des tâches liées à l’exploitation des services ;
  • les fournisseurs, constructeurs et sociétés de services qui commercialisent des biens, systèmes et infrastructures et proposent des solutions de financement et d’entretien ;
  • Les usagers qui utilisent et financent le service.

Cependant, ce modèle économique fait aujourd’hui face à de nombreuses transformations, notamment sous le coup de l’entrée de nouveaux acteurs sur cette chaîne de valeur (développement des services après compteurs, acteurs qui proposent des synergies avec d’autres secteurs), mais aussi du fait d’une modification de la gouvernance (loi Notre et association des usagers) et de la rareté croissante des ressources naturelles.

On constate également une importante transformation des usages (volonté d’optimisation des services, baisse des consommations en eau) qui poussent les opérateurs à repenser leur modèle économique et leurs modalités de création de valeur.

Nous verrons dans un prochain article, l’impact de l’entrée de ces différents changements sur la chaîne de valeur des services publics d’eau et d’assainissement.