Nouveaux modèles

économiques urbains

Notre ambition

Notre ambition est basée sur une approche inédite : analyser et questionner le(s) modèle(s) économique(s) de la production urbaine.

Elle est née suite à deux constats :

D’une part, la montée en puissance de facteurs qui viennent déstabiliser un financement de la ville historiquement supporté par l’impôt : crise des finances publiques locales, envolée des coûts, ras le bol fiscal…

De l’autre, le numérique qui saisit la ville et agit comme un puissant facteur de transformation des modes de faire.

 

« Une analyse des mutations de la production urbaine pour repenser l’action publique »

Si la ville n’a pas de prix, elle a assurément un coût. L’aménagement de nouveaux quartiers, la construction des équipements et espaces publics, la gestion des services urbains induisent des dépenses qui doivent être couvertes.

La question est de savoir qui les finance.

Historiquement ce coût a été principalement pris en charge par l’impôt, c’est-à-dire payé par les contribuables. Mais ce modèle tend aujourd’hui à être remis en cause avec la crise des finances locales. Cette mutation du modèle économique historique de la ville est encore renforcée par les nouvelles technologies et l’économie numérique, qui consacrent l’arrivée de nouveaux acteurs et de nouveaux modes de production et de consommation.

Les modèles économiques se diversifient, d’autres payeurs entrent en jeu, en plus du duo initial contribuable-usager et de nouvelles formes de péréquations apparaissent.

Ces mutations ne sont pas sans conséquences et questionnent la place de la puissance publique en transformant les formes de solidarité et de financement. Elles doivent être mises en perspective, pour en révéler toute leur dimension stratégique et politique et identifier les nouveaux gisements de valeur et l’ingénierie nécessaire à leur captation.

C’est tout l’enjeu de cette étude sur les modèles économiques urbains, menée par les cabinets ibicity, Acadie et Espelia.

En savoir plus

Les résultats de cette étude seront publiés progressivement sur ce site, puis compilés dans un rapport complet qui sera publié à l’automne 2016. Ce site a également vocation à être une plateforme d’échange et de veille sur le sujet de l’évolution des modèles économiques urbains qui pourra se prolonger au-delà du temps de l’étude.

Cette étude est financée par l’ADEME, l’Association des Maires de France (AMF), avec le soutien du Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA).

La synthèse

Synthèse de l’étude

L’origine de notre réflexion sur les nouveaux modèles économiques urbains repose sur deux constats. D’un côté, on assiste à un essoufflement du financement traditionnel de la production urbaine. Crise des finances publiques locales, hausse du coût d’investissement et/ou de fonctionnement des services urbains, contestation de la fiscalité locale, épuisement du recours à l’endettement… nombreux sont les facteurs qui viennent déstabiliser un financement de la ville historiquement supporté par...
Read More

Les extraits de l’étude

[Les interviews] Love your waste

Love you waste : la startup qui transforme les biodéchets en énergie La loi Grenelle II a introduit le principe du pollueur/payeur pour les biodéchets : en effet, au-delà d’un certain seuil, la restauration collective est désormais responsable du tri, de la collecte... lire plus
Les éditos

Financer la ville à l’heure de la révolution numérique

A retrouver sur le site de la revue Esprit.   Isabelle Baraud-Serfaty (ibicity), Nicolas Rio (Acadie), Clément Fourchy...
Plus

De l’aménagement à l’habitat ?

L’enjeu croissant de la gestion et de l’exploitation Le modèle économique des opérations d’aménagement reste traditionnellement centré sur l’investissement initial, en intégrant les couts du foncier, de l’aménagement et de la construction. On observe...
Plus

Monsieur le maire, quel est votre modèle économique ?

      La crise des finances publiques locales n’est pas une fatalité. Il faut repenser la mise en œuvre et la valorisation de l’action publique. Une nouvelle fois en 2016, la baisse des dotations d’Etat promet d’être au coeur des débats lors...
Plus
L’équipe
Nicolas Rio

Nicolas Rio

Prospectiviste - Acadie

Docteur en science politique, Nicolas travaille au sein d’Acadie, et s’est spécialisé sur les méthodes de prospective exploratoire. Il enseigne au sein du Master de Science Po Paris Stratégies Territoriales et Urbaines, avec un séminaire sur les mutations de l’action publique territoriale.

rio@acadie-cooperative.org

Isabelle Baraud Serfaty

Isabelle Baraud Serfaty

Economiste - Ibicity

Fondatrice d’ibicity, structure de conseil et expertise en économie urbaine, Isabelle intervient sur le montage de projets urbains complexes. En parallèle, depuis 2004, elle anime à Sciences Po une conférence sur les acteurs privés de la ville. L’article « La ville restera-t-elle gratuite ? », qu’elle a publié dans la revue Futuribles en 2015, a permis de lancer la présente étude, dont elle assure le pilotage .

isabelle.baraudserfaty@ibicity.fr

 

Clément Fourchy

Clément Fourchy

Directeur général adjoint d'Espelia

Clément a une grande expérience en matière d’organisation et de financement des services publics locaux en partenariats public-privé dans les domaines de l’eau, des transports, de l’aménagement, du stationnement, du tourisme…. ainsi que dans l’accompagnement des décideurs publics dans leur démarche ville intelligente.

clement.fourchy@espelia.fr

Julie Desaintjacob

Julie Desaintjacob

Consultante - Espelia

Consultante au sein du pôle Développement Local d’Espelia, Julie accompagne les collectivités dans la gestion d’une grande diversité de services publics. Elle a récemment effectué un travail de recherche sur la place et le rôle des collectivités dans la gouvernance des projets de ville intelligente.

julie.desaintjacob@espelia.fr

Contact